mardi 20 février 2018




MARCHÉ DU STOCKAGE : PRÉDICTIONS 2018

Notre CEO, George Texeira, Chairman DataCore Software, livre ses prédictions sur l’univers du stockage, et plus précisément du Software-Defined Storage, pour l’année 2018.
Trois tendances majeures se dessinent :

1.     Répondre en temps réel et diminuer les interruptions : un atout essentiel
La nouvelle ère de transformation numérique dans laquelle nous sommes entrés exige une réactivité en temps réel infaillible. Cela rend les technologies « Software-Defined » essentielles afin de diminuer les interruptions et minimiser l’impact sur le business
Les transformations numériques peuvent être extrêmement perturbatrices. Dans les environnements professionnels actuels, disponibles 24 h/24 et 7 jours/7, la réponse en temps réel devient un atout déterminant pour l'expérience utilisateur. Pour beaucoup d'entreprises, elle représente un facteur primordial des initiatives de transformation numérique.
C’est pourquoi ces dernières recherchent la simplicité et la flexibilité des solutions Software-Defined. Leur objectif est de rendre l'infrastructure invisible et de migrer vers des modèles de service de type Cloud, pour mieux se consacrer à la gestion de leurs activités et à leurs applications principales, au lieu de se perdre dans la complexité de leur infrastructure sous-jacente, le câblage physique de leurs systèmes ou les détails des opérations informatiques.
Toutefois, la transformation numérique peut également se révéler chère et perturbatrice. Les PDG ne parviennent pas à faire rapidement des économies de fonctionnement pour pouvoir la financer et prennent garde à ne pas éroder leurs bénéfices.
Il existe une approche plus pragmatique de la transformation numérique : l'adoption d'une approche hybride qui tire le maximum des investissements informatiques actuels avec des solutions Software-Defined, tout en assurant une évolution réussie et la mise en œuvre d’une transformation numérique.
Dans des domaines plus étroitement liés à l'infrastructure comme le stockage des données, la complexité et le niveau d'intégration informatique sont supérieurs. La puissance du stockage Software-Defined et hyper-convergé de nouvelle génération permet de simplifier et d'automatiser considérablement l'approvisionnement, la gestion et l'orchestration des accès aux ressources et aux données. Une méthode Software-Defined intelligente évite de recourir aux anciens modèles qui consistent à remplacer le matériel existant. Elle apporte un meilleur soutien à la transformation numérique en rendant l'infrastructure moins visible aux applications et aux utilisateurs. À l'avenir, ces nouvelles technologies Software-Defined plus puissantes permettront la mise en œuvre d'interfaces modernes de type Cloud et de technologies de conteneurs, par exemple. Cette grande facilité d'adaptation ne peut que favoriser le modèle de transformation numérique.
Les charges de travail des applications, en particulier celles qui reposent sur des bases de données critiques, doivent se montrer plus réactives lorsque les activités se font en temps réel. Cependant, les modifications et les optimisations apportées aux bases de données (notamment aux charges de travail des applications existantes associées à ces bases de données) sont susceptibles de provoquer d'importantes perturbations. En conséquence, il est désormais possible de télécharger de nouvelles solutions, capables de tirer parti d'innovations telles que la technologie Parallel I/O. Cela permet de bénéficier de logiciels « plug and play » auto-optimisés, qui ne nécessitent aucune programmation ni aucun changement de matériel, tout en améliorant les performances et en accélérant les temps de réponse.
2.     Le Software-Defined, « liant » indispensable dans l'univers du Cloud hybride 
Malgré la popularité toujours croissante du Cloud, les technologies sur site resteront toujours indispensables. Certaines applications sont également confrontées à des obstacles majeurs à la transition vers le Cloud : la latence, la connectivité intermittente et les exigences réglementaires, pour ne citer que les principaux. L'importance des technologies de Cloud hybride continuera donc de croître en 2018 et au-delà. Au fond, les applications Cloud hybrides permettent aux entreprises d'atteindre leurs objectifs stratégiques plus efficacement. Elles accélèrent les temps de réponse et améliorent l'efficacité de la reprise après sinistre, puisque les données critiques sont répliquées en continu dans cette configuration Cloud hybride rapidement déployable.
L'infrastructure, qu'elle soit sur site ou dans le Cloud, doit devenir invisible. Les données peuvent se trouver n'importe où. Ce qui compte, c'est d'offrir un accès et une réactivité qui répondent aux attentes des clients. Les solutions Software-Defined sont essentielles pour jeter des passerelles entre ces mondes.
3.     Rendre l'infrastructure invisible : évolution des solutions Software-Defined et hyperconvergées vers des solutions convergées hybrides
IDC prévoit que le marché du Software-Defined Storage se développer au rythme annuel de 13,5 % entre 2017 et 2021, pour représenter un marché de 16,2 milliards de dollars à la fin de la période considérée*.
La technologie Software-Defined est la passerelle vers la transformation numérique qui permet d'unifier les anciennes et les nouvelles technologies. Elle rend les changements sous-jacents invisibles aux applications dont dépendent les entreprises. Les solutions de stockage Software-Defined de nouvelle génération continueront à progresser, en comblant le fossé entre les besoins d'une infrastructure existante compliquée et d'une infrastructure de stockage moderne « invisible ».
Cependant, bien que la transition vers davantage de virtualisation ait amélioré la flexibilité et facilité du déploiement du datacenter, en contrepartie, la complexité a augmenté. Il est évident que les équipes informatiques ne peuvent plus assurer la gestion de leurs ressources en différents silos, ni gérer toute la complexité et les détails que cela implique. L'architecture Software-Defined constitue une passerelle indispensable, non seulement entre les différents modèles de déploiement possibles, mais aussi entre les infrastructures sur site et Cloud. Cependant, les services informatiques auront besoin de l'assistance de technologies telles que l'automatisation et l'apprentissage machine pour faire progresser le Software-Defined Storage.

Le Software-Defined Storage de nouvelle génération, qui met l'accent sur l'analyse, l'automatisation et les performances à faible latence pour supporter le modèle « data anywhere », est essentiel pour contrôler la complexité et améliorer la fluidité entre les Clouds privés, les Clouds multisites et le Cloud public.
Ces dernières années, le secteur du marché du Software-Defined Storage le plus porteur est celui du stockage hyperconvergé. DataCore lui-même a constaté un taux de croissance de plus de 60 % pour ses solutions hyperconvergées rien que l'an dernier. En 2018, l'hyperconvergence et le Software-Defined Storage vont se confondre, et l'hyperconvergence deviendra un sous-ensemble du modèle global Software-Defined. Les clients bénéficieront ainsi d'une grande liberté de choix entre les modes de déploiement, que ce soit sur du matériel physique, des machines virtuelles, des appareils ou dans le Cloud. Le résultat final sera toujours l'optimisation de la productivité et de la flexibilité de l'entreprise.
Les deux méthodes continueront à se fondre pour former un modèle plus « convergé hybride », dans le cadre d'un continuum plus vaste de modernisation et de convergence de l'infrastructure. Cela permettra aux utilisateurs d'accéder facilement aux différentes options de déploiement. Qu'il s'agisse de virtualisation du stockage, de SAN convergé/serveur, de solution hyperconvergée, Cloud ou convergée hybride, tous ces aspects sont contrôlés par un plan de gestion unifié qui recouvre l'infrastructure existante et l'infrastructure convergée hybride, avec en plus la flexibilité du modèle Software-Defined nécessaire pour absorber de futures technologies.

* Worldwide Software-Defined Storage Forecast, 2017–2021: SDS Market Growth Significantly Outpaces Enterprise Storage Growth, Led by HC - https://www.idc.com/getdoc.jsp?containerId=US43062517



mardi 30 janvier 2018

ALGONIS ADOPTE LES SOLUTIONS DATACORE


L’évolution inévitable des infrastructures IT




Algonis est l’une des filiales du groupe ADEF Résidences (association à but non lucratif spécialisée dans la création et la gestion de structures médico-sociales), et est spécialisée dans les systèmes d’information et le numérique.
Après avoir longtemps été au service de la clientèle du Groupe, Algonis s’est ouvert il y a quelques années à d'autres structures, accélérant ainsi la mise à niveau technique de l'ensemble de ses infrastructures IT et de son centre de données. L'obsolescence et la disparité de l'outil informatique nécessitaient en effet un renouvellement urgent. Au centre du dispositif, l’ISHA (Infrastructure Serveur Hyper-convergée) est un outil de pointe conçu pour « fournir l'énergie informatique » nécessaire. Algonis a souhaité faire évoluer son système : « J'ai dû partir d'une page blanche puisque les moyens existants étaient dépassés », raconte Jacques Pinto, DSI d'Algonis.
L’idée de basculer l'infrastructure dans la virtualisation intégrale a séduit la direction qui a fait appel aux solutions de DataCore.
SANsymphony de DataCore
Le choix de la nouvelle architecture s’est porté sur la solution de virtualisation SANsymphony de DataCore : le déploiement et la migration se sont déroulés de février à avril 2017, de manière parfaitement opérationnelle et sans aucun dysfonctionnement.
La solution SANsymphony de DataCore hébergée sur deux serveurs Dell PowerEdge R730xd a permis de remplacer les 34 anciens serveurs physiques (partis au recyclage) par 80 machines virtuelles et de mettre en place une solution de sauvegarde / réplication.
« C'est finalement grâce à DataCore que nous avons pu atteindre ce niveau de consolidation » se réjouit Jacques Pinto.
Des bénéfices immédiats
Unification du parc, meilleures performances (amélioration du temps de réponse, accélération des entrées/sorties…), moindre consommation d'énergie, mise en œuvre d'une solution de sauvegarde / réplication / restauration (PCA et PRA), division par 16 du nombre de serveurs (objectif éco-responsable), facture énergétique diminuée de 60%, augmentation de la disponibilité des applications, gain en temps consacré à la maintenance …
« La refonte complète de notre système d'information mutualisé a permis aux 44 établissements d'Adef Résidences ainsi qu'à nos autres clients du secteur médico-social d'entrer enfin dans l'informatique du 21ème siècle avec des prestations plus rapides, hautement disponibles et bien sécurisées » conclut Olivier RIVAL, Directeur du Développement et des Systèmes d'Information chez Algonis.
Pour en savoir plus et accéder au cas client complet, veuillez cliquer au lien suivant : https://www.datacore.fr/docs/default-source/testimonials/french/algonis-etude-de-cas.pdf?sfvrsn=6